Comptine de la gare de Saujon

lundi 30 mars 2020
par  Stéphane Bréard

Les élèves de CM1 devaient écrire un poème à la façon de Jacques Charpentreau.

 

 


Comptine de la Gare d’Austerlitz

A la Gare d’Austerlitz

Je prends le train pour Biarritz

Où je rejoins l’Ami Fritz

Qui arrive de Ledlitz

Et m’attend à l’Hôtel Ritz

Nous y boirons des gin-fizz

Tout en écoutant du Liszt.

J’ai le temps jusqu’à Biarritz

De lire un peu de Leibniz.

Adieu, Gare d’Austerlitz !

Jacques Charpentreau

 


Voici les productions des élèves...


Comptine de la gare de Saujon (Amaël)

A la gare de Saujon

Je prends le wagon pour de bon

Où je croise Gaston

Qui boit une boisson

Et m’attend à l’Hôtel du son

Nous y ferons du violon

Tout en jouant à saute-mouton

J’ai le temps jusqu’à Besançon

De faire mes leçons

Adieu, gare de Saujon !


Comptine de la gare de Saujon (Clovis)

A la gare de Saujon

Je prends le bus pour Lyon

Où je retrouve mon cousin Léon

Qui vient de Arpajon

Et m’attend à l’Hôtel des trois Lions

Nous y boirons des Bourbons

Tout en jouant au morpion.

J’ai le temps jusqu’à Lyon

De jouer du violon

Adieu, gare de Saujon !


Comptine de la gare de Saujon (Callie)

A la gare de Saujon

Je prends le wagon pour Montluçon

Où je verrai mon ami qui élève des dindons

Qui vient de Besançon

Et m’attend à l’Hôtel Napoléon

Nous y mangerons des macarons

Tout en buvant des boissons.

J’ai le temps jusqu’à Montluçon

De regarder un film d’action

Adieu, gare de Saujon !


Comptine de la gare de Saujon (Mathys)

A la gare de Saujon

Je prends le billet pour Chalon

Où je contacte mon ami Gaston

Qui vient d’Abscon

Et m’attend à l’Hôtel Blairont

Nous y mangerons des tartes au citron

Tout en parlant de bugatti chiron

J’ai le temps jusqu’à Chalon

De faire un petit roupillon

Adieu, gare de Saujon !


Comptine de la gare de Saujon (Robin)

A la gare de Saujon

Je prends le train pour Champagne-Mouton

Où je rencontre mon tonton

Qui vient de Luchon

Et m’attend à l’Hôtel du Chaton

Nous y mangerons du cochon

Tout en chantant des chansons

J’ai le temps jusqu’à Toulon

De manger des bonbons

Adieu, gare de Saujon !


Comptine de la gare de Saujon (Manao)

A la gare de Saujon

Je prends le cheval pour Arcachon

Où je mange du saucisson

Qui va chercher le cochon

Et m’attend à l’Hôtel tourbillon

Nous y dessinons un avion

Tout en mangeant un bonbon.

J’ai le temps jusqu’à Arcachon

De nettoyer le paillasson.

Adieu, gare de Saujon !


Comptine de la gare de Saujon (Thibaut)


A la gare de Saujon


Je prends le wagon pour Lyon


Où je rejoindrai Gaston


Qui pourrait avoir des questions


Et m’attend à l’Hôtel Bayon


Nous y mangerons des bonbons


Tout en regardant la télévision

 

J’ai le temps jusqu’à Lyon


De lire mon livre sur les lions


Adieu, gare de Saujon !


Comptine de la gare de Saujon (Emilie)

A la gare de Saujon

Je prends le wagon pour Menton

Où je plonge dans mon polochon

Qui compte les moutons

Et m’attend à l’Hôtel plongeon

Nous y boirons des boissons

Tout en chansons

J’ai le temps jusqu’à menton

De tondre mon menton

Adieu, gare de Saujon !


Comptine de la gare de Saujon (Zoé)

A la gare de Saujon

Je prends le wagon pour le restaurant Bélon

Où je mange des bonbons

Qui sentent bon

Et m’attend à l’Hôtel Léon

Nous y dormirons

Tout en lisant le livre dragons

J’ai le temps jusqu’à Boiron

De manger des champignons.

Adieu, gare de Saujon !


Comptine de la gare de Saujon (Léna)

A la gare de Saujon

Je prends le train pour Dijon

Où je vais danser avec Léon

Qui aime les donjons

Et m’attend à l’hôtel de Foncillon

Nous y chanterons au ’’Claire de Saujon’’

Tout en mangeant des bonbons.

J’ai le temps jusqu’à Dijon

D’écouter des chansons.

Adieu, Gare de Saujon !


Commentaires

Logo de mathys degrasse degaugue
vendredi 3 avril 2020 à 15h56, par  mathys degrasse degaugue

bonjour a tous , beaucoup de très belle poésie
Hate de vous revoir .
Mathys.

Logo de Léna LE BRAS
mardi 31 mars 2020 à 19h48, par  Léna LE BRAS

Bravo ! Vos comptines sont bien inventées.
Hâte de vous revoir.
Léna LE BRAS

mardi 31 mars 2020 à 15h49

Bravo à tous et toutes pour ces beaux poèmes.

Beaucoup d’imagination.

Famille Bardollet Robin