Charades

jeudi 9 avril 2020
par  admin

Trouverez-vous les réponses à ces jeux de charades ?

Mon premier est un instrument de musique utilisé à la chasse à courre.

Mon second est la 15ème lettre de l’alphabet

Mon troisième est un bateau destiné à la navigation maritime.

Mon quatrième est la nationalité d’un habitant de Moscou.

Mon tout est le responsable de notre confinement.

Qui suis-je ?

 

Charade d’Ugo

 

Mon premier est un mot grossier synonyme de bête.

 Mon deuxième est la 21ème lettres de l’alphabet grec

 Mon troisième est une partie du visage qui nous aide à respirer

 Mon tout est une action obligatoire de nos jours

 

Charades de Félix

Mon premier est comme un chamallow.

Mon second est le bruit du sifflement du serpent.

Mon troisième se trouve sur les chats et les chiens.

Mon tout est un animal qui énerve.

Qui suis-je ?

 

Mon premier est un animal domestique.

Mon second est un gros poisson.

Mon tout aime dormir sur les humains.

Qui suis-je ?

 

Charades de Naëlle

Mon premier est le contraire de Haut

Mon second est la 19ème lettre de l’alphabet

Mon troisième est la dernière syllabe du mot "raquette"

Mon tout est une chaussure de sport.

Qui suis-je ?

 

Mon premier est la première syllabe du mot "table"

Mon second est la couleur du ciel quand il fait beau

Mon troisième est un miquide qu’on boit

Mon tout est une oeuvre d’un peintre

Qui suis-je ?

 

Charade d’Amandine

Mon premier est la note de musique qui viens après le sol.
Mon deuxième est un membre de mon corps.
Mon troisième est la 7ème lettre du mot APPRENDRE.
Mon quatrième est ce que l’on trouve dans un trésor.
Mon tout est une race de chien

 

Charade originale de Timao... Pas facile...

- Mon premier est la douzième lettre de l’alphabet
- Mon deuxième est ce que pondent les poules
- Mon troisième signifie pied en anglais
- Mon quatrième est le cri de la vache
- Mon cinquième signifie que l’on ne dit pas la vérité
- Mon sixième est un membre qui se trouve derrière certains animaux
- Mon tout est ce que je ressens à cause du confinement.

 


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique